CONCLUSION

Il faut savoir que de nos jours plusieurs traitements non chirurgicaux ou conservateurs sont mis à notre disposition pour protéger et préserver le plus longtemps possible le cartilage.

 

Les chondroprotecteurs ont montré leur effacité dans le traitement de la chondropathie, ainsi que le port des semelles et la réeducation fonctionnelle.

 

La pratique de certains sports qui sollicitent beaucoup les articulations, doit être modérée pour limiter le risque de traumatismes répétés.

La surcharge pondérale accentue les contraintes et les charges qui s’exercent sur l’articulation. Il faudra apprendre à maîtriser votre poids afin de diminuer ces contraintes, avec si besoin l’aide d’un diététicien-nutritionniste.

 

La perte de poids est une démarche personnelle qui agit en synergie avec les autres traitements mentionnés.

 

L'ensemble de ces traitements peut donner des résultats satisfaisants.

 

 

Une prise en charge globale du problème par un ensemble de spécialistes est donc fortement recommandée afin d'anticiper les dégradations à venir. Nous vous rappelons que le cartilage est une matière vivante  offerte à la naissance, sans possibilité de renouvellement. 

 

 

Sachez que l'on obtient de bons résultats avec les traitements non chirurgicaux. Ce sont des traitements "à la carte" prescrits en fonction des lésions diagnostiquées.

 

 

 

N'oubliez pas que vous êtes le principal acteur dans le processus de guérison.